Blandine ROSSA Destouches
du 22 nov au 28 déc 2019

Au japon, les artistes céramistes pensent que dans la technique du “raku” (seconde cuisson des pièces avec méthode caractéristique d’enfumage) l’accidentel est la part du divin dans l’oeuvre. 

 Même si, comme Blandine Rossa Destouches, nous l’appelons plus simplement hasard, il reste l’élément d’heureuses surprises attendues à chaque création.

Lorsque ses personnages pétris dans la terre et cuits une première fois sortent à nouveau de la fumée et du feu, c’est habillés d' émaux joyeux et vifs et la peau désormais teintée par cette étrange alchimie.

Puis, et sans doute juste avant de reprendre ce que l’on sait être le grand jeu de la vie, ils se posent un instant, en équilibres suspendus.

Leurs assises sont de bois flottés, leurs accessoires de galets, de plumes ou de métal aux histoires inscrites dans les fibres et issus de cette terre dont ils sont eux même faits.

Silhouettes enfantines ou adultes en devenir, intrépides, amoureux ou parents, leur sourires attendris, leurs attitudes songeuses et complices nous invitent à nous poser aussi pour repenser le monde et le rêver différent.                                                                  Piero Cavalleri , octobre 2019.