Piero Cavalleri


 Avec ses peintures, dessins, sculptures, installations ou plus récemment ses poèmes en images

Piero Cavalleri souhaite instaurer avec son public une sorte de conversation intime, parfois grave mais toujours optimiste, un échange sur ce qui lui semble devenir indispensable aujourd’hui : la nécessité de mettre en place une éthique de non violence en meme temps qu' une esthetique qui doit lui faire echo... une réponse à l’absurdité de bien des combats face à l’unique certitude absolue : la vie est courte mais vaut la peine d’être vécue autrement ...quand l’homme prend conscience de sa finitude.

























Formé à l’Académie des Beaux-Arts de Rome, licencié en Arts plastiques, plasticien enseignant avant tout, Piero Cavalleri propose dans son travail où l’humain présent est souvent confronté à un environnement oppressant ou oppressif, des espaces ouverts, rectangles de lumière ou espaces vides offerts comme des alternatives à l’enfermement et qui incitent le spectateur au dialogue avec l’autre, à l’échange bienveillant, à la tolérance, à l’harmonie.

  C.K.


Face aux nouveaux médias qui écoulent en torrents d’images photographiques et vidéographiques leur pollution physique et mentale… Face aux systèmes qui stérilisent le monde en le vidant de ses énergies naturelles, aux religions qui reprennent leur plus belliqueux discours et nous forcent à côtoyer la barbarie au quotidien… Je souhaite retrouver la force des iconoclasties pour dénoncer sur mes toiles l’absurde bêtise, l intolérance et l’injustice… Ici, je noie dans le bleu, « blues » de peintures résolument figuratives, les icones des anciennes croyances, je repropose le corps en images lisibles, comme seule réponse à sa négation contemporaine. Hédonisme néo baroque ? Pourquoi pas.
 Piero Cavalleri. 2015